blason_arcenant_106x128

Eglise169x128
Source2_169x128
eglise169x137
Salle_des_fetes_169x128
PanneauArcenant

Petit village des Hautes Côtes du département de la Côte-d'Or, région Bourgogne,  Arcenant et son hameau de Chevrey comptent 517 habitants  et s'étend sur 10,1 km²
logo SITES CLUNISIENS

Evénements

Logo Leader oblig
Logo bourgogne zones rurales oblig
Logo Pays Beaunois oblig

Mise à jour du 8 septembre 2017

plant_Gamay

Le plant d’Arcenant

Un peu avant la Révolution Jean Renevey exploitait avec d’autres vignerons le vignoble des Aiguisons-Chaudenois-prieuré, qui appartenait depuis le XIIIème siècle aux moines de Saint Vivant de Vergy.

Vers 1766 /1770, ce vigneron fut frappé par la beauté d’un cep dont les raisins avaient une morphologie différente des autres pieds de Gamay ; en effet ce cep était porteur d’un grand nombre de raisins dont la grosseur était extraordinaire.

Il le fit reproduire par provignage (aujourd’hui par marcottage) et les premiers plants furent vendus en 1802 à Monsieur Leroux de Fussey. Par la suite on le surnomma « Jean le Pépiniériste » car il se mit à produire en série des boutures qu’il commercialisa dans le village puis dans toutes les hautes-côtes. D’autres producteurs l’imitèrent pendant de nombreuses années jusqu’au XXème siècle. Cette découverte permit un enrichissement général dans le village pendant environ un siècle.

Des spécialistes en viticulture d’alors estimaient que « C’était en Cote d’or le type même des Gamays productifs, et lorsque la maturité était précoce ce vin était bon, léger et agréable ». Selon certains, un écriteau était placé contre la souche de cette variété, et il portait l’inscription suivante « Je suis la mère de tous les Gamay d’Arcenant ».